Stock épuisé.
En rupture de stock
Quantité minimum d'achat
La quantité minimum d'achat n'est pas atteinte

 

Adresse email

Je m'inscris

 

Le jour où les petites souris auront des dents

Chute de la dent de lait, vive la petite souris

« Maman, j’ai une dent qui bouge ! », s’exclame votre enfant de 6 ans, anxieux mais impatient de découvrir enfin la Petite Souris. Pour éviter que cette rencontre tant attendue n’accouche... d’une souris, soignez ce moment en trouvant les bons mots et en apportant un brin de magie. La chute des dents de lait est une étape importante pour nos enfants qu’il ne faut donc pas négliger. Elle peut aussi vous permettre de faire passer quelques messages...

 

La perte des dents de lait : un rite de passage

La chute de votre première dent de lait est plus qu’un lointain souvenir, et semble bien anecdotique aujourd’hui. Sachez néanmoins que pour votre enfant, elle représente un pas vers l’âge de raison. Fierté d’afficher un trou dans son sourire, impatience du passage de la Petite Souris… Cette phase teintée d’excitation (mais aussi d’appréhension) est le moment opportun pour éveiller votre enfant à l’importance de bichonner ses quenottes. Car oui, les dents repoussent – « non, mon chéri, tu ne resteras pas un sans-dents » – et que s’il en perd aujourd’hui, celles qui pousseront désormais seront définitives. Parents, prenez conscience qu’avec la chute des dernières dents de lait vers l’âge de 12 ans, c’est un peu la fin de l’enfance, une page qui se tourne… Mais pour apporter légèreté et réconfort, vous pouvez compter sur la Petite Souris ! L’espoir d’un cadeau sèche souvent les larmes...

 

La petite souris va passer ! D’où vient la légende ?

« La petite souris, elle habite dans la cave, elle passera par la cheminée. », affirme Manon, 6 ans. « La petite souris a une maison à la campagne, et elle se faufilera sous la porte de ma chambre... », nous souffle Balthazar, 5 ans. Si votre enfant y croit dur comme fer, jouez le jeu ! Souvenez-vous… Une dent tombe, vous la glissiez sous l’oreiller – en vérifiant quinze fois qu’elle est bien là, toujours là – et ô surprise, une petite pièce remplaçait la dite quenotte au petit matin.

La Petite Souris, une jolie tradition si ancrée qu'on en oublie son histoire. On retrouve son origine dans un conte du XVIIe siècle, « La Bonne Petite Souris », de la baronne d’Aulnoy. Pour aider une reine à vaincre un méchant roi, une fée se transforme en souris, se cache sous l’oreiller du roi et lui fait tomber toutes ses dents.

Mais demain, que direz-vous à votre chérubin ? Les versions diffèrent, mais la fable la plus connue reste la suivante : la petite souris construirait un château tout blanc avec les dents qu’elle ramasse chaque nuit en cachette. Et pour remercier l’enfant de ce cadeau, à son tour, elle laisserait un petit présent sous l’oreiller. Si vous n’êtes pas à l’aise avec cette version quelque peu mensongère, restez évasif, en parlant de « légende » transmise de génération en génération.

Dessin de la petite souris, par Neopulse

 

La Petite souris, une précieuse alliée

Si la Petite Souris a besoin de vous pour accomplir sa mission, sachez également tirer profit de la situation. La Petite Souris ne vient chercher que les dents propres ! Voici un argument infaillible pour motiver votre enfant à bien se brosser les dents. Une méthode simple : toujours de la gencive vers la dent, du rose vers le blanc. À partir de 8 ans, introduisez le nettoyage interdentaire avec l’utilisation d’une brossette, de fil dentaire ou encore mieux – car plus facile et plus ludique – le jet dentaire.

Soyez clair auprès de votre enfant : la souris ne passera que lorsqu’il sera profondément endormi. D’ailleurs, n’est-ce pas l’illustration parfaite de l’expression : « quand le chat n’est pas là, les souris dansent » ? Et ne serait-ce pas également un argument de taille pour faciliter la phase d’endormissement ?

Profitez-en aussi pour demander à votre petit loup de ranger sa chambre, et de faire place nette autour de son lit : la Petite Souris ne doit trouver aucun obstacle sur son passage. Il serait dommage qu’un lego oublié ne la blesse et ne la rende verte (la souris…) de rage. Décidément, elle a tout bon cette souris !

Enfin, n’oubliez pas l’essentiel, le cadeau. Des idées qui assureront une gloire certaine à la Petite Souris : stickers à gratter, cartes Pokemon, étoiles phosphorescentes… Ou la classique petite pièce (1 ou 2 euros suffiront) que vous prendrez soin d’entourer avec un joli ruban ou fil doré pour plus de magie. Retenez qu’à défaut d’avoir quelques gadgets en stock, il faut toujours avoir un peu de monnaie sur soi.

Valeur des cadeaux : retrouvez les témoignages intéressants de magicmamans

 

Notre sélection de boîtes à dents de lait

  • Pharmacies partenaires